•  

    Villa Reale, Milano, Italy

     

     

     Tiens il y a un seul visiteur dans l'allée

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Humour Guerre Des Etoiles 02

     

    et j'ai adapté en gaulois, pour ceux qui lisent pas le britton

     

    Humour Guerre Des Etoiles

     

     


    6 commentaires
  •  

    Balade A Velo Ou Pas

     



    Dans ce pays oriental, il faut choisir le plus pratique des transports
    Nous voyons un monsieur qui part en balade avec son chameau
    Et une bicyclette accrochée à la bête qui pourrait servir aussitôt
    Véhicule sportif contre animal du désert, quel est le meilleur trésor ?

     

     

     


    10 commentaires
  •  




    La vie humaine est un grand océan qui nous soulève
    Ses vagues troublent les miroirs de nos âmes
    L'Espoir en vain se mire au profond des drames
    Et les ténèbres parfois noient nos sombres rêves

    Sous le froid aspect de ces ondes déployées
    Nos bonheurs coulent dans de vastes abîmes
    On tente parfois de se relever, d'atteindre les cimes
    Dans nos beaux rêves déçus, d'illusions noyées

    Ô douleur de trop pleurer,
    Ô douleur de trop user sa haine
    Ne partira donc jamais ma peine ?
    Ne viendra donc jamais cette belle journée ?

    Pourtant une harmonie étrange peut sauver une vie
    Au sein d'un être épuisé demeurent la paix et la passion
    Un triomphe se dessine parfois dans l'ignoble situation
    Quand l'existence semble détruire nos belles nuits

    Quelque sympathie se ranime au fond des cœurs
    Quelque douce affection qui fait les beaux jours
    Dans des bras ouverts de tendresse se retrouve l'amour
    Qui appelle de ses gentils cris les âmes sœurs

    Ô douleur de trop se lamenter,
    Ô douleur de trop voir la malchance
    Ne viendra donc jamais cet état sans violence ?
    Ne partira donc jamais ce sentiment de mal aimé ?

    Quelquefois simplement quand je me sens oppressé
    Un mal sournois fait déborder ma vie et sert
    Des liens dans mon corps et mes pensées
    Mes bonheurs vous tombez tous et j'erre

    Quand l'aube doucement s'évapore
    Aux premières heures du matin, je rirai
    D'un chant glorieux que je vais fredonner
    J'appelle un jour d'espoir et laisse les maux au dehors

    Ô douleur de trop désirer,
    Ô douleur de trop vouloir s'enfuir
    Ne partira donc jamais ce coup qu'il faut subir?
    Ne viendra donc jamais un moment de sérénité ?

     

     

     

     

     Poésie inspirée du roman de Ghislaine Nicolas

    "Autant En Emporte La Vie"

    http://la-musique-des-mots.eklablog.com/

     

     


    10 commentaires
  •  

    pour cette année a Lisbonne, Portugal au mois de mai

    voici la chanson de la France

     

     

     

     

    voici la chanson du Royaume Uni

     

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     En Australie

     



    En bas dans ce pays
    Aux antipodes de nos terres
    C'est l'Australie
    Qui met la tête à l'envers

     

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires