• Affaire Londonienne

     




    Brumeuse affaire que tu me proposes
    Brumeuses amours qu'il me faut t'ouvrir
    Le brouillard londonien n'est plus chagrin de ma cause
    L'amour qui s'approche peut etre bien plus pire

    Cherchant las, l'espace de mon accueil
    Tu as pu prétendre à mes faveurs
    Tu te croyais toute belle à mon œil
    Je ne voulais que ton affection qui se meure

    A mes amours je persisterai donc obtus
    Je ne vivrai qu'en vase clos et en amitié
    Je ne suis la girouette de personne, d'aucune entité
    Sans votre saveur ma vie ne sera pas mise à nu

    Brumeuse affaire que tu m'offres là
    Brumeuses amours a London que je prends
    Le brouillard de la ville n'est plus si bas
    Je remonte mon humeur et je cours en avant

     

     

     

    « Grenouille Je SuisAccident De Tour De France »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Samedi 9 Septembre à 18:00

    eûh... je préfère la grenouille !!!!

     

    9
    Jeudi 7 Septembre à 09:34

    Tu connais l'histoire du type qui va à un rendez-vous galant et qui demande à un londonien qu'il croise sur sa route

    - Pourriez-vous me dire où se trouve la Tamise l

    L'homme encore dégoulinant lui rétorque

    - droit devant vous, j'en sors justement.

    happy A bientôt Philippe

    8
    Mercredi 6 Septembre à 18:34

    Bonsoir , 

    tu as un beau imaginaire c'est joli ton texte sur la brume c'est bien réputé à Londres il y à souvent du brouillard moi je préfère sans yes

    Te souhaites une très belle soirée et merci pour tes sympathiques commentaires chez moi wink2

    Lucette

    7
    Mercredi 6 Septembre à 14:39

    La grenouille, qui n'était pas de bénitier, a voulu se faire la Manche et aller batifoler dans la Tamise. Hélas, cette petite "Frog" a mal calculé son élan et s'est retrouvé, toute nue, dans le "Fog" londonien, regrettant bien sa mare originelle sarcastic

    J'ai bien aimé ces poèmes et votre humeur original du moment.

    Bonne journée !

     

    6
    Mercredi 6 Septembre à 11:21

    voici le lien  si tu le veu 

     

    <object style="display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;" width="640" height="520" data="http://ekladata.com/yQC8l3Q-mDslif7vv81NuiDSuvQ/nouvelle-horloge.swf" type="application/x-shockwave-flash"><param name="data" value="http://ekladata.com/yQC8l3Q-mDslif7vv81NuiDSuvQ/nouvelle-horloge.swf" /><param name="allowScriptAccess" value="never" /><param name="src" value="http://ekladata.com/yQC8l3Q-mDslif7vv81NuiDSuvQ/nouvelle-horloge.swf" /><param name="wmode" value="Transparent" /></object>

    5
    Mercredi 6 Septembre à 11:20

    Tes poèmes sont si criants de vérité qu'il est bien que tu précises que ce n'est que fiction ! 

    sinon on aurait de la peine pour toi .... 

    Le fog londonien est propice à des beaux écrits, et en voilà une belle preuve .... 

    tu es vraiment un poète, j'adore tes rimes si tendres et si vraies. 

    Merci de me régaler avec eux .... 

    je t'embrasse pour une belle journée et merci encore 

    Maryline 

    4
    Mercredi 6 Septembre à 10:43

    tout ça n'est que fiction,

    le brouillard anglais m'a inspiré un texte totalement inventé sur des amours brumeuses

    3
    Mercredi 6 Septembre à 08:26

    Étrange en effet. Texte écrit avec l'esprit embrumé ou enrhumé ?

    2
    Mercredi 6 Septembre à 03:46

    Ouhlala ... ça sent la grosse colère on dirait.

    T'as raison, te laisse pas faire. Non mais.

    1
    Mardi 5 Septembre à 13:11

    Curieuse affaire en effet !!! ...................en fait ton poème me donne envie d'en savoir plus !!! Je suis intriguée, pleine d'interrogations.........

    J'aime ces écrits où je sens pourtant que je loupe quelque chose ...............

    Pas si simple de saisir le sens de tes paroles et pourtant elles sont percutantes !!! Bref, j'en redemande clown

    Bise et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :