• Amour Amor

     

     

     

     

    Oh ! La mort me trouvera bien avant que je ne sois fatigué
    Oh ! La mort me trouvera bien avant que je ne sois lassé
    De te regarder mon adorée et de vivre à travers toi
    Dans l'espace et la solitude de mon dernier logis si froid
    J'attendrai patiemment ta prochaine venue, car toi aussi
    Tu le prendras, le chemin des morts vers moi ma chérie

    Un jour, je pense qu'il n'y aura pas que le vent frais
    Et la lumière aveuglante d'un matin à travers les volets
    Qui me réveilleront mais toi planté là bien avant l'heure exquise
    Où je succomberai et bien avant que le Styx je ne franchisse
    Ton amour que j'ai la semaine tant attendu
    Je le sens déjà si prés, je n'en peux vraiment plus

    Je te regarde, je t'observe toi dont le corps est si avenant
    La lumière du jour te rend irrésistible et tu dors devant moi si innocemment
    Le trop calme de la chambrée me donne  l'envie de tes airs d'adolescente hypocrite
    Qui sait charmer de sa sexualité qu'elle découvre interdite
    Là tu es apparue quelques temps à mes cotés
    J'ai cette envie irrésistible de toi tout goûter

    Oh ! La mort me trouvera bien avant que tu ne viennes à moi
    Oh ! La mort me trouvera bien avant que tu ne ressentes l'effroi
    Je te regarderai mon adorée et je vivrai pauvre fantôme
    Dans mon espace et ma solitude si prés de ton royaume
    J'attendrai patiemment ta prochaine venue, car toi aussi
    Tu le prendras, le chemin des morts vers moi ma chérie

     

     

     

     

     

     

     

    « Amour De MarmottesJoyeux Noel - Merry Christmas - Frohe Weihnachten - Feliz Navidad »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Mercredi 27 Décembre 2017 à 11:08

    Voilà un amour que rien ne peut séparer, même pas la mort !

    Je te souhaite une belle fin d'année, ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers.

    5
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 09:26

    ah oui mais là... non !  wink2

    certes jolie poésie mais un peu dure dis donc,

    ça fait presque froid dans le dos !  


    (comme quoi c'est diablement bien écrit !?) 

     

    4
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 22:39

    Ah bin c'est gai ton truc ouch. Je vais ouvrir la porte de mon four électrique. Tu n'aurais pas du fil à tricoter par hasard ?

    3
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 19:20

    Très beau, mais je trouve que c'est très triste aussi.  

    J'espère que ce n'est pas un "hymne à l'amor"  !

    Bonne fin de semaine et que cette fin d'année vous soit plus douce.

     

    2
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 13:10

    Très joli poème. Je crois que c'est le titre d'un pièce de théâtre dans laquelle joue notre ami Tilk joue.

    1
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 11:27

    Bonjour Philippe, un beau poème un peu triste quand même non? la mort n'est qu'un passage alors pas d'inquiétudes.. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :