• Elle Déménageait

     

     

     

     

     

    Une nuit, une belle, agréable, sainte, douce nuit elle décida de déménager sa chambre car elle voulait paraître bien : elle voulait que toute sa chambre fût nette, fût propre pour le cas où le visiteur vienne soudainement ...

    plus rien n’avait vraiment d’importance : elle déménageait.

     

     

     

    Sa mère dormant près d’elle venait d’avoir un malaise, un mal étrange qu'un docteur devait diagnostiquer et définir. En dehors des crises sa mère était en bonne santé ne paraissant nullement malade, rien n'avait été découvert, ce mal ne pouvait donc qu'être discerné durant une crise. Il fallait téléphoner au médecin dès que le malaise apparaissait pour qu'il ait le temps de venir le constater (le docteur était un voisin). Elle ne l'avait pas encore appelé mais faisait plutôt place nette avant qu'il n'arrivât. La pauvre malade tremblait, se gigotait dans tous les sens, inconsciente, elle aussi à sa façon commença à déménager.

     

     

     

    Le docteur qui allait entrer dans la chambre verrait le désordre. Elle déménageait. La pièce allait être propre, belle, d'agréable apparence. Des tas, des tonnes de vêtements se promenaient de la chambre vers le salon, des vêtements qu’elle avait emmagasiné on ne sait pourquoi ? Un stock d’habits qu’elle avait engrangé un jour, ou une nuit peut-être ?

    Le docteur sera interdit de salon, interdit au nouvel hangar de vêtements.

     

     

     

    Dans ce mal aise, il se réveilla et, à demi-endormi, il vit à travers la porte entr'ouverte de sa chambre un portant rempli de vêtements qui roulait dans le couloir, et une petite tête qui en dépassait. Il crut apercevoir un cambrioleur qui déménageait leur appartement. Il était bien camouflé dans les draps, le voleur n'avait pas vu qu'il était là, dans sa chambre d’enfant de bonne famille, il courut alors chercher la carabine de son père dissimulée sous son armoire : il ne tira qu'un seul coup avec la vieille carabine mais il réussit à abattre le voleur ... il découvrit qu’il venait de tirer sur sa déménageuse de mère, et que grand-mère venait encore d’avoir un malaise.

     

    Il ne put jamais comprendre pourquoi maman déménageait ses vêtements en plein milieu de la nuit pendant que mamie faisait un malaise.

     

     

     

    Trois semaines d’hôpital et voilà notre déménageuse en pleine forme, à nouveau de belle apparence, elle n'avait été touchée qu'à l’épaule par son maladroit de fils. Et le père dans tout ça. Il est vrai que je ne vous en ai pas beaucoup parler du père, si présent tout en étant à la fois absent.

     

     

     

    Et bien, le père, lui, il nettoyait ...

     

     

    ................................ A SUIVRE

     

     

     

    « Au SecoursIl Nettoyait ( Suite Du Texte "Elle Déménageait" ) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Maryline
    Lundi 7 Août à 10:40

    J'adore cet humour .... humour sombre et caustique j'adore ... 

    ben j'avais raté ce post !  donc du coup j'ai lu le deuxième en premier   bref ... j'ai tout compris quand même  

    J'adore tes histoires continue bien sur ta lancée !  je suis fan  et bravo à toi ... j'adore ton phrasé 

    Bisousssssssssssssss 

    Maryline 

    8
    Samedi 5 Août à 17:22

    Une histoire sombre et bizarre comme je les aime!

    Moi aussi, j'ai hâte  de connaître la suite!

    7
    Vendredi 4 Août à 09:00

    Coucou Astérix,

    du suspense poétique made in Astérix ?  smile

    pardonne-moi, j'ai eu un peu de mal ! au début "Sa mère dormant près d’elle venait d’avoir un malaise"  puis "Dans ce mal aise, il se réveilla" : je pensais que le fils dormait à côté de sa mère mais en fait non : à côté de sa grand-mère alors ? ah bin non plus ! J'ai bien relu  pour comprendre que le fiston dormait dans une autre chambre, et que c'était la mère et la grand-mère qui dormaient dans la même chambre, j'ai bon ?   
    (et du coup le père, il dort où ?) 

     

    mille excuses, j'ai un peu l'impression de casser l'ambiance :(

     

      • Vendredi 4 Août à 09:05

        a lire la suite publiée ce jour

        le pere travaille la nuit donc il dort dans la meme chambre que sa dame et mémé

        ........................... en journée eh eh eh

    6
    Jeudi 3 Août à 12:12

    Mais qu'est-ce que c'est-y donc que c'est histoire ? Y'a une suite ?

    Je suis en haleine !

    5
    Jeudi 3 Août à 11:36

    Une belle histoire qui commence à suspens je suppose...

    4
    Jeudi 3 Août à 09:33

    Ben oui, et la suite alors ??? 

    Moi ça y est, j'avais mordu à l'hameçon .........Grrrrrr

    A très vite .....

    Bise et bonne journée

     

      • Jeudi 3 Août à 09:56

        demain la suite, l'histoire du pere

    3
    Jeudi 3 Août à 09:29

    Juste,

    Très beau début d'histoire !

    Bravo.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :