• Entre T'Adorer Et Te Détester





    J'ai toujours adoré quand tu venais
    J'ai toujours adoré quand tu me parlais
    J'ai toujours adoré quand tu me regardais
    J'ai toujours adoré quand tu m'embrassais
    J'ai toujours adoré te voir allongée si prés
    Savoir qu'a chaque rencontre tu m'offrais l'éternité
    Quand tu me disais les mots que j'attendais
    Quand l'amour enfin tu me faisais
    J’adore toujours me souvenir de toi à mes cotés
    Pour tous ces bons moments passés où l’on se retrouvait


    J'ai toujours détesté quand tu t'en allais
    J’ai toujours détesté ne pas savoir où tu partais
    J'ai toujours détesté me souvenir de toi au passé
    J’ai toujours détesté revoir ton sourire qui me titillait
    J’ai toujours détesté ce moment où tu me quittais
    Te savoir loin de moi sans revenir j’ai trop mal assumé
    Ce que je déteste le plus c'est ainsi de toi souffrir à jamais
    Pourtant je n'arrive pas encore à t'en vouloir, à te rejeter
    Ce que j'ai toujours détesté le plus c'est de t'aimer
    J'ai toujours détesté t'adorer

     

     

     

     

    « Averse De PointsPortes De Toilettes Anglophones »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    15
    Lundi 19 Mars à 17:41

    Bonjour,

    bien joli poème et qui dans la vie réelle c'est bien ainsi , il me semble que ça devient pire avec la société qui

    change l'évolution mais pas toujours en bien. En tout cas bravo pour avoir écrits se beau poème,

    Bonne soirée Axtérix.

    14
    Vendredi 16 Mars à 12:04

    c'est vrai que c'est un joli texte, touchant.

    mais t'as bien fait de préciser  ! 

    n'empêche que c'est un joli texte  cool

     

      • Lundi 19 Mars à 18:02

        je précise que le "t'as bien fait de préciser" se rapporte à ton commentaire (Astérix) du 15 mars ;)

        (parce que sinon on comprend plus rien he)

         

    13
    Jeudi 15 Mars à 10:56

    La passion amoureuse n'est malheureusement pas un long fleuve tranquille! Quand on aime, on prend le risque de souffrir!

    Ton très  beau poème décrit très bien le bonheur qu'on ressent en présence de l'être aimé, et le manque dont on souffre quand il n'est pas (ou plus) là.

    12
    Jeudi 15 Mars à 10:43

    Bonjour cher Philippe,

    Encore un beau poème que tu as rédigé.

    Tu es comme moi quand tu écris, c'est l'imagination qui prend le dessus.Depuis l'âge de 12 ans que j'écris j'en ai ! Mais depuis quelques temps elle est partie en vacances lol Rien écrit depuis un an...Je laisse faire le temps, les idées reviendront.

    Depuis quelques jours, je lis le tome 1 du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau.Un pavé ! J'ai les trois films en DVD, il faut bien que je lise les livres de Tolkien. J'ai bientôt terminé le tome 1, j'aurais ensuite à lire les tome 2 et 3.

    Bonne journée, gros bisous amicaux.

    Florence

    11
    Jeudi 15 Mars à 09:43

    Bonjour Philippe, entre l'amour et la" haine" il n'y a qu'un pas. beau poème qui même s'il n'est pas tiré d'un vécu il est sensible et  bien inspiré. Bonne journée.

    10
    Jeudi 15 Mars à 07:15

    Bonjour



    je rassure l’aimable assistance, mais surtout MIMI,

    pour la plupart de mes textes, il y a une base de vrai parfois

    mais totalement réinventée, réécrite, remodelée et imaginée autrement et différemment



    les personnages et les situations de cette poésie étant purement fictifs,

    toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

      • Jeudi 15 Mars à 16:47

        T'aurais pas pu me le dire plus tôt ! J'ai pris un taxi pour m'assurer que ton four était électrique !
        Bon bin je rentre alors !

      • Jeudi 15 Mars à 07:31

        C'est bien ce que j'avais compris, ça reste cependant une réalité pour certains. Quand on lit beaucoup de poèmes, on s'aperçoit que l'auteur ne parle pas forcément de lui mais que c'est une sorte d'analyse . Conclusion, tu écris de beaux textes.

        Bon jeudi, ici il sera sous le signe de la pluie  moi qui attends avec impatience le soleil ....

    9
    Mercredi 14 Mars à 22:05

    Très beau poème, qui laisse à réfléchir !

    Bon jeudi

    8
    Mercredi 14 Mars à 20:47

    Bin mon grand ? Qué pasa ? Un 'tit coup d'mou ?
    Comme il est dit : ça va - ça vient ! 

    Et ça fait de jolis textes ... :-)

    7
    Mercredi 14 Mars à 14:44

    L'amour, la source de tous nos mots et de nos maux .... les plus délicieux !

    Souffrir d'amour, est-ce souffrir ?

    Bonne journée Justelenoir tongue

    6
    Mercredi 14 Mars à 10:09

    Bonjour Philippe, un très beau poème qui décrit bien les sentiments d'un coeur amoureux!

    Passe une belle journée ensoleillée, bises.

    5
    Mercredi 14 Mars à 09:49

    L'amour, ça va ça vient

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :