• Malchance Dans La Chance

     

     

     

     

    Le soir du gain fêté sous les meilleurs auspices et doucement tout s'évapore
    Aux petites heures du matin, la joie d'avoir le gros lot perdure encore
    D'avoir gratter un jeu loterie tout semble gagné rien ne va descendre
    Espérer, croire en son bon destin qui toujours est là à attendre

    De ce triomphe vain le gagnant va désormais pouvoir profiter
    Aller chez le docteur pour enfin son bilan médical assurer
    De ses sous acquis enfin pouvoir se maintenir
    Dans l'horreur de sa vie d'avant ne plus souffrir

    Mais les œuvres mauvaises de la destinée en ont décidé autrement
    Notre heureux millionnaire va apprendre qu'un cancer le ronge méchamment
    Il n'a plus beaucoup à vivre et doit s'incliner face aux ruses mortelles
    Où l'âme exquise, d'une caresse de la faucheuse part au ciel

     

     

     

    **********


    poème composé hier d'apres une idée suggérée par Dame Michu
    et un article lu sur internet
    Millionnaire malchanceux

     

     

    « Où Est Cet Ecureuil ? En Australie »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Mercredi 7 Février à 08:56

    inspiration ludico-dramatique  ;)

     

    8
    Mardi 6 Février à 19:29

    Bonsoir Axtérix,

    joli poème , dommage la santé parfois gâche tout.

    Brin d'humour: faut je m'y  mette un jour à gratter...yes happy

    Bonne soirée

    7
    Mardi 6 Février à 19:24

    Moralité :  Ne jamais faire un bilan de santé ... quand on a gagné au loto !

    Là-dessus, je m'en vais aller jouer,  en rêvant  aux 100 millions + de ce soir  sarcastic  Ah, mais vu l'heure, je crois que j'ai loupé le coche !

    C'est pas très rigolo tout cela ...  Le destin est-il écrit ou joueur ? 

    Bonne soirée Justelenoir.

    Léone

     

    6
    Mardi 6 Février à 18:04

    Est ce la suite du petit écureuil qu atrop capitalisé ?

    5
    Mardi 6 Février à 13:19

    et bien ton poème !  je l'aime ... 

    Cela me fait penser, surtout aux joueurs qui jouent et qui perdent plus, que ce qu'ils gagnent et restent comme des gogos devant leur machine à sous 

    Les millionnaires ou plus, savent gérer leur fortune,  si tu fais pas l'andouille bien sur ... 

    une histoire bien véridique en tous les cas !   la vie et l'argent ... 

    Merci à toi pour ce magnifique poème très vrai .... 

    ♥♥♥

    4
    Mardi 6 Février à 12:02

    Elle est vraiment horrible, cette histoire! 

    Il paraît que l'essentiel, c'est d'avoir la santé! Mais quand on n'a pas un sou, combien de temps reste-t-on en bonne santé?

    3
    Mardi 6 Février à 09:45

    Ma moralité à moâ :

    Joueur couillu, joueur foutu.

    2
    Mardi 6 Février à 08:56

    Bonjour Philippe, moralité: plus dure sera la chute, carpe diem.

    1
    Mardi 6 Février à 08:32

    Bonjour cher Philippe,

    J'aime bien ton poème, il est bien écrit et réaliste.

    Il y a des millionnaires qui ont de la chance et d'autres non, c'est comme ça...

    Bonne journée, gros bisous.

    Florence 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :