• Mère

     

     

     

     

     

    Mes rimes courent ces soirs d'illusion où je me joue cette rengaine
    Mon âme se sent exquise, d'une brève caresse mon poème vit la scène

    Ambitieux héros contre des maîtres du temps, je bataille et soupire
    Je me révolte sur la feuille blanche, guerrier échappé d'un prompt délire

    Je sens le serment sacré qui me lie à ma Muse immortelle
    J'entends sa voix et le bruit lourd des honneurs qui ploient sous son aile

    Brillant message qui fait ou défait une gloire par sa conquête
    Se sentant inaltérable, d'énergie féconde elle n'en est que parfaite

    Toi, couleur de mon imprécise poésie, belle chimère
    Ô Muse des chants épiques, ô Reine d'extases poétiques, ô tu es ma Mère

     

     

     

     

    « Voici Mes ChatsPapillons »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 12:32

    ça fait plusieurs fois que je trouve rien à ajouter alors je dis rien

    pour ne pas prendre le risque d'une interprétation qui n'a pas lieu d'être,

    sur tes écrits que je lis, sur les pensées que tu traduis

    où la puissance poétique grandit sans cesse

    de jolis écrits Astérix 

     

    10
    Lundi 27 Novembre 2017 à 10:48

    Il est des soirs d'illusion qui ponctuent des journées de rêve... maman peut être fière de son enfant prodige... et, quelle chance d'avoir une mère immortelle ...!

    9
    Samedi 25 Novembre 2017 à 16:13

    "Taquiner les muses" n'est pas de tout repos , mais celle de la poésie vous inspire  et la feuille blanche finit par déborder de vos beaux poèmes !

    Le "Grand Est" est froid, gris et pluvieux dans ma campagne aujourd'hui !

    Bon week-end lorrain Justelenoir.

    8
    Samedi 25 Novembre 2017 à 14:18

    De mieux en mieux. Je te l'ai déjà écrit il y a quelques temps mais depuis, c'est encore mieux ! A quand une parution nationale ??????????????

    7
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 18:03

    Bonsoir Axtérix,

    bien joli poème bravo. Je profites aussi pour te souhaiter un bon week-end espérant que tu vas bien.

    Chez moi il à fait 13 degrés et soleil c'est bien appréciable pour un mois de novembre.

    A bientôt sur les blogs :-)

    6
    linou
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 11:06

    tu n'es pas un poète en herbe !  mais un véritable poète, j'adore ce nouveau écrit 

    emprunt de beauté et de sincérité pour ta muse qui te permet de t'exprimer et de me régaler !  

    bravo à toi en tous les cas, tu as vraiment un don ... 

    gros bisous 

    Maryline 

    5
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 10:47

    Très beau et très émouvant.

    4
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 09:53

    Bonjour Philippe un bel hommage aux mamans. Bon week-end bises.

    3
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 09:25

    Voilà un bien beau poème que tu as écris sur les mères, bel hommage !

    Bonne journée cher Philippe.

    Gros bisous.

    Florence

    2
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 08:00

    Belle ode à toutes les mères.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :