• Ô Ballade Aux Balades

     

     





    Marcher au hasard et suivre des sentiers rudes
    Aller devant soi, grisé d'une promenade pleine de solitude
    Devant le seuil de sa maison au retour respirer abondamment
    Sentir son monde qui avant s'en allait, se mourrait 
    Redevenir vivant, enfin le savoir exister
    Hier le Néant, mais aujourd'hui il se place bien plus présent


    Aux jours et aux soirs de ces balades champêtres
    Vous ressentez la douce nature qui ouvre sa fenêtre
    Qui vient offrir sans demande sa beauté et le calme serein
    Où sans bruit de la ville vous glissez dans son éternel charme
    Laissant les cités fatigantes qui vous désarment
    Qui empêchent vos chances de vivre d'un monde souverain


    Ma pensée est couleur d'une nostalgie lointaine
    D'un parcours où le soleil brille et chante encore sa rengaine
    Pas à pas je souffle sur mes maux qui s’élèvent 
    Les angoisses qui me figent et me laissent désespéré 
    Tout en continuant mon chemin je dirige ma félicité
    L'espoir et le bonheur sont là à mes cotés sortis d'un rêve


    Les miroirs ne se troublent plus et reflètent
    Que les ténèbres qui demeuraient j'en fais la conquête
    Ô Nature, belle et vaste, que ta force est terrible
    Toi, monde de la flore divine je glorifie ton don
    Esprit mystérieux de l'univers, anges ou démons
    Laissez nous la foi en vos effets invisibles


    Loin de funestes sentiments je revis mieux
    Comme un air mélancolique j'erre dans de célestes milieux
    Ma tristesse accrochée en mon cœur s'efface et dévoile
    La paix intérieure face aux maux qui me faisaient souffrir
    Dans l'attente de survivre à l'effroi anathème de mourir
    Mon pâturage défini, je sombre dans une mer d'étoiles


    Marcher au hasard et suivre des sentiers charmants
    Aller devant soi, faire une promenade dans les bois, les champs
    Devant le seuil de sa maison au retour se sentir exister et en profiter
    S'aventurer dans ce monde là qui nous donne l’énergie
    De redevenir vivant, enfin pouvoir durer dans sa vie
    De sa course au Néant, oublier les peines et avec la Nature s'allier


     

     

    « Arbre A Visage De NeigeParis, Notre Dame, France »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    Mardi 17 Avril à 08:30

    Bien le bonjour

    une balade ça peut être sympa,  surtout quand elle est courte ;)

    la marche et moi...

     

    11
    Lundi 16 Avril à 00:22

    Marcher, marcher, c’est avancer .... :-)

    10
    Vendredi 13 Avril à 21:26

    Salut Axtérix,

    joli poème bravo, j'y penserai demain car prévus des balades .

    Je te souhaites un excellent week-end avec du beau temps si possible.

    Amitié

    Lucette

    9
    Vendredi 13 Avril à 20:11

    Belle invitation poétique à la marche !

    8
    Vendredi 13 Avril à 17:19

    tres bel article  et si vrais

    bon je file sur l'autre 

    7
    Vendredi 13 Avril à 16:13

    bonjour 

     eh oui  la nature inspire   

     heureusement  nous avon cela   s'évader   et respirer il retse encore des  beaux endroits 

     merci pour la balade  en ballades   Monsieur le  Baladin 

     kénavo

    6
    Vendredi 13 Avril à 14:22

    Très bel hymne à la nature, qui permet de se recentrer, de revenir à l'essentiel et de se sentir vivant.

    5
    Vendredi 13 Avril à 10:44

    Un très beau poème, bien inspiré par une balade dans la forêt de Haye !

    J'aime particulièrement ces mots qui me parlent et  touchent  : 

    "...

    Ma pensée est couleur d'une nostalgie lointaine

    D'un parcours où le soleil brille et chante encore sa rengaine ..."

    Merci et excellent week-end à toi.  Ce matin, le soleil est là, pour le moment.

    4
    Vendredi 13 Avril à 10:37

    Bonjour Philippe, jolie poème et bien vivant et oui la vie est parfois dure mais pourtant la vie est belle alors i faut en profiter, vive la  vie. Bisous.

    3
    loupzen
    Vendredi 13 Avril à 09:17

    balades ou ballades du temps jadis?

    pour le temps présent c'est en balade que je vais en Arles.

    2
    Vendredi 13 Avril à 08:21

    Bonjour Philippe, je vois que ta balade en forêt t'a inspiré! Cet hymne à la nature est MA-GNI-FIQUE, félicitations.

    Passe une belle journée, bises.

    1
    Vendredi 13 Avril à 02:19

    Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :